Se connecter

Vous n'avez pas de compte ?

Téléphone : 450 934 7700

Ortholaval

Ortholaval vous souhaite une joyeuse Halloween!

450.934.7700

Aujourd'hui ouvert jusqu'à 16h30

Retour

Éruption dentaire précoce et tardive

Exemples de dentition ayant des anomalies chronologiques dans leur éruption

 

Retard d’éruption


  • Trouvez l’anomalie! Ce jeune homme de 22 ans a ses dents de sagesse qui sont en bouche… mais pas les canines supérieures qui manquent d’espace et sont bloquées par les canines temporaires qui auraient dû être extraites il y a plus de 10 ans. Les canines permanentes sont formées normalement mais manifestent un retard d’éruption extrême. À cause de l’importance du manque d’espace, le simple fait d’extraire les canines temporaires ne sera pas suffisant pour leur permettre de descendre et de se loger dans l’arcade dentaire et une intervention orthodontique est nécessaire pour créer l’espace nécessaire loger les canines.
Retard d'éruption dentaire de 4 ans chez un jeune adulte.

(A) Radiographie panoramique montrant toutes les dents en bouche, incluant les 4 dents de sagesse (il manque une prémolaire inférieure gauche) et les canines supérieures qui sont incluses et manquent d’espace. Sur les photos et la radiographie, les astérisques jaunes indiquent les canines permanentes (définitives) et les bleus les canines temporaires ou primaires. (B) Les canines temporaires sont en bouche et la canine supérieure gauche tente de percer mais n’aura pas d’espace pour descendre et se loger par elle-même dans l’arcade


Retard d'éruption de plusieurs années chez une adolescente de 16 ans.

(A) Radiographie panoramique prise à l’âge de 10.7 ans. Un retard est déjà visible. (B) Dentition et occlusion à 13.1 ans, le retard se poursuit. (C) À 16 ans; formation dentaire normale malgré le retard important. Il faudra plusieurs mois encore pour la chute naturelle des dents. Voir le texte ci-haut pour plus de détails.

  • Cette adolescente de 16 ans présente un retard d’éruption très important qui s’est manifesté dès l’apparition de sa dentition temporaire.
    • (A) À l’âge de 10 ans, la formation des dents permanentes était normale sur la radiographie panoramique même si elle présentait déjà un retard d’éruption de plus d’une année par rapport à la moyenne pour les filles. Les premières prémolaires sortent normalement vers l’âge de 11 ans alors que dans son cas, d’après la formation des racines, il faudra encore au moins 2 ans avant leur éruption.
    • (B) Presque 3 ans plus tard, elle n’a plus ses canines temporaires que nous avions fait extraire pour accélérer l’éruption et rediriger la direction d’éruption des dents à venir. Aucune nouvelle dent permanente n’est sortie.
    • (C) À l’âge de 16 ans, l’éruption progresse toujours mais très lentement. Elle présente un retard d’éruption de plus de 4 ans! Les deuxièmes molaires qui sortent vers 12 ans sont encore loin et prendront plus d’une année à faire éruption.
  • Malgré ce retard important, la dentition de cette fille est normale; toutes les dents sont présentes (sauf les dents de sagesse) et ont une formation normale malgré le retard. Elle peut tout de même espérer avoir une dentition esthétique et fonctionnelle une fois toutes ses dents sorties en bouche et après des corrections orthodontiques.

Retard d’éruption localisé

Retard eruption dentaire obstruction 538350 AP8

Lorsqu’une dent ne sort pas mais que son équivalent du côté opposé est en bouche depuis un certain temps (plus de 6 mois), il faut investiguer la situation et un examen radiologique est indiqué pour évaluer la cause du retard d’éruption.

  • (A et B) La centrale permanente supérieure gauche (* jaune)  de ce garçon de presque 9 ans n’est pas sortie alors que celle de droite et les latérales sont en bouche depuis plus d’un an. L’incisive temporaire est toujours en place et est très solide (* bleu).
  • L’examen radiologique confirme la présence de la dent permanente (*jaune) mais elle est haute, semble avoir une racine anormale et est obstruée physiquement par la latérale.
  • Ce retard d’éruption est localisé car les autres dents présentent un développement  et une éruption normales.

retard eruption dentaire radiographie orthodontie 538200 BK8

  • (B) À l’âge de 8 ans, ce garçon n’a que 2 dents permanentes en bouche; les incisives centrales inférieures (une molaire inférieure fait aussi éruption). 
  • (A) Une radiographie confirme cependant que toutes les dents sont présentes et se forment normalement malgré un retard d’éruption d’au moins 2+ ans.

taire  et éruption normale radiographie

  • Dans cet exemple, une fille de 12.9 ans a une éruption et un développement dentaire normal pour son âge sauf pour la deuxième prémolaire inférieure droite (flèche  sur la radiographie A) qui a un retard de formation de plus d’une année. Les deuxièmes molaires permanentes ont même complété leur éruption.  (B) Toutes les dent de l’arcade supérieure sont en bouche. (C) Il reste une molaire temporaire inférieure  (* en A et C) sous laquelle est la prémolaire retardataire. 
  • Dans des situations similaires où il ne reste qu’une ou deux molaires temporaires, il est important de vérifier radiologiquement la présence de la prémolaire sous-jacente car ces dents sont parmi celles qui sont absentes le plus souvent congénitalement (anodontie).

Retard d’éruption ou mauvaise supervision?

  • Toute dent qui présente un retard d’éruption n’est nécessairement affectée par un « retard » de développement dentaire. Une mauvaise supervision pendant la phase d’éruption des dents définitives peut causer des problèmes d’éruption qui retarderont ou empêcheront la sortie des dents. Les canines supérieures étant parmi les dernières dents à faire éruption, elles  sont souvent affectées par de tels problèmes.

Retard d'éruption dentaire ou négligence de supervision?

  • Dans l’exemple ci-haut, une femme de 29 ans qui a une excellente occlusion présente  une canine primaire supérieure droite toujours en bouche (indiquée par l’astérisque en A, C et D) ce qui a obligé la canine permanente à faire éruption au palais (D – flèche). On peut cependant remarquer que l’espace pour loger la canine est suffisant dans l’arcade mais est utilisé par la dent temporaire. 
  • Si la canine primaire avait été extraite (ce qui aurait pu être fait vers l’âge de 10-12 ans!) cette situation ne se serait peut-être pas produite et la relation des dents aurait peut-être été aussi bonne que du côté opposé où la canine est bien placée (C).
  • Bien que la correction d’un tel problème ne nécessite pas un traitement d’orthodontie majeur, cela aurait probablement pu être évité avec une supervision adéquate de l’éruption pendant l’enfance et le début de l’adolescence.

 

tard d'éruption extr^me chez une femme de 28 ans ayant plusieurs temporaires restantes et des dents incluses.

  • Retard d’éruption extrême chez une femme de 28 ans ayant plusieurs temporaires restantes et des dents incluses.
  • (A) La radiographie panoramique montre qu’il reste 6 dents supérieures à sortir (2 prémolaires et la canine de chaque côté). À l’arcade inférieure, il est cependant normal que des molaires temporaires soient encore en place car il n’y a pas de prémolaires permanentes pour les remplacer (anodontie, indiqué par les astérisques * jaunes).
  • (B) Les nombreuses dents temporaires sont indiquées par des astérisques *bleus. Même s’il n’y a probablement pas eu de supervision adéquate pendant de nombreuses années, il est surprenant de voir que les dents temporaires supérieures demeurent en bouche aussi longtemps malgré le fait que leurs racines sont sévèrement résorbées (sauf les canines).

 

Éruption précoce

 Developpement dentaire rapide orthodontie 536674 CG9.1

  • Ces 2 radiographies montrent la progression rapide dans la formations des racines des dents chez une fille entre l’âge de 6 ans 11 mois (A) et 9 ans (B).  La formation des racines, qui prend normalement près de 3-4 ans a duré à peine 2 ans. 
  • D’un point de vue dentaire, les corrections orthodontiques pourraient donc être envisagées  alors que la patiente vient à peine d’avoir 9 ans! Cependant, dans de tels cas, le traitement peut aussi être reporté quelque temps pour permettre à l’enfant de « gagner » un peu plus de maturité étant donné l’importante responsabilité que représente un traitement d’orthodontie.

developpement dentaire rapide precoce 538108 EB9.2 537725 NG9.9

  • Ces deux jeunes filles de 9 ans (A) et 9.9 ans (B) ont un développement dentaire et une éruption précoces; les secondes prémolaires qui, sortent habituellement vers 12 ans sont déjà en bouche de sorte qu’il est possible d’envisager débuter des corrections orthodontiques dès maintenant.
  • Leur traitement sera terminé vers l’âge où les autres adolescents débuteront leur traitement!

eruption dentaire precoce rapide orthodontie  537755 TH9

  • Ce garçon de 10 ans est très « rapide » dentairement pour son âge; les canines et les prémolaires (sauf la seconde prémolaire inférieure gauche qui manque d’espace pour sortir) sont en bouche. Les corrections orthodontiques pourraient débuter dès maintenant. Son traitement d’orthodontie sera terminé alors qu’une majorité de garçons n’aura pas débuté!

 

Éruption précoce localisée

Éruption dentaire précoce dans une région de l'a bouche seulement.  

  • (A et B) La deuxième prémolaire inférieure gauche (* jaune) de ce garçon de 9 ans est déjà complètement sortie alors que cette dent devrait être l’une des dernières à faire éruption vers l’âge de 11 ans.
  • Cette éruption précoce est localisée à un endroit seulement et est causée par la perte prématurée de la molaire temporaire qui recouvrait cette dent. La dent temporaire ayant été affectée par de sévères caries fut perdue prématurément ce qui a accéléré l’éruption de la prémolaire et devancé son éruption de ± 2 ans.
  • Par comparaison, le côté opposé a encore la dent temporaire en bouche (* rouge) (même si elle est sévèrement restaurée à cause de la carie)  et la prémolaire  moins formée ne sortira que dans  ± 2 ans, ce qui normal.

Laisser un commentaire ou poser une question

Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.