Se connecter

Vous n'avez pas de compte ?

Téléphone : 450 934 7700

Ortholaval

Ortholaval vous souhaite une joyeuse Halloween!

450.934.7700

Aujourd'hui ouvert jusqu'à 16h30

Retour

Orthodontie pour adultes

Pourquoi ne pas investir en vous-mêmes et profiter d’un plus beau sourire pour les années à venir?

L'orthodontie est possible à tout âge

L’orthodontie est possible à tout âge

L’orthodontie est possible à tout âge. Aujourd’hui, plus de 25% des patients orthodontiques sont d’âge adulte. L’avènement des boîtiers esthétiques et moins encombrants, des aligneurs transparents Invisalign® ainsi que de la nouvelle génération de broches linguales invisibles iBraces® rendent les traitements plus accessibles que jamais. Des corrections orthodontiques à l’âge adulte peuvent avoir un effet très important sur votre apparence et votre estime personnelle, sans mentionner l’amélioration de votre fonction et santé dentaires.

  • Beaucoup de problèmes orthodontiques peuvent être traités aussi facilement chez les adultes que chez les patients plus jeunes.
  • Certains risques supplémentaires peuvent parfois être associés aux traitements chez les adultes mais, dans la plupart des cas, d’excellents résultats peuvent être quand même obtenus.
  • Les adultes n’ayant plus de croissance, si un déséquilibre important existe entre la dimension des mâchoires, une chirurgie à l’une ou l’autre des mâchoires (ou les deux) peut être indiquée afin d’obtenir une bonne relation entre les dents du haut et celles du bas.
  • Dans certains cas, des traitements limités ou de “compromis”, ne visant qu’à corriger que certains aspects d’une malocclusion, peuvent être envisagés tout en permettant une amélioration significative de la fonction et l’esthétique.
  • « À mon âge, est-ce que ça vaut la peine »? De nos jours, les adultes peuvent espérer garder leurs dents toute la vie. L’époque où les gens s’attendaient à « perdre leurs dents quand ils seront vieux » est révolue. Les progrès de la dentisterie moderne et l’accessibilité aux soins dentaires de qualité permettent pratiquement à tous ceux et celles qui le désirent d’avoir une dentition fonctionnelle et esthétique tout au long de leur vie. Souvent, l’orthodontie est un des moyens pouvant permettre d’atteindre ces objectifs.
  • La possibilité de faire de l’orthodontie chez un adulte dépend plus de sa santé dentaire et de sa santé générale que de son « âge » chronologique comme tel.

La différence : adultes vs adolescents

Si la santé de vos dents, des gencives et de l’os qui les supportent est bonne, les déplacements orthodontiques des dents est pratiquement identique chez l’adulte que chez le jeune patient. Il peut exister des différences chez certains adultes :

  • Une différence fondamentale entre les adultes et les enfants ou adolescents est l’absence de croissance. En présence d’un déséquilibre squelettique important entre les mâchoires, il peut être nécessaire d’avoir recours à une chirurgie à une ou aux deux mâchoires pour obtenir un équilibre adéquat.
  • Chez les patients plus jeunes, le potentiel de croissance peut être utilisé pour corriger un déséquilibre squelettique comme par exemple lorsqu’une des deux mâchoires est trop avancée ou reculée par rapport à l’autre. (Voir la section malocclusions pour des exemples).
  • Les adultes présentent fréquemment plus d’os et de gencive (maladies parodontales) autour des dents que la population adolescente.
  • Ils ont parfois des traitements de canaux, des dents restaurées ou manquantes, des implants dentaires et autres formes de prothèses (couronnes, ponts, partiels).
  • Le traitement de tels cas en orthodontie est possible mais nécessite une approche et des plans de traitement particuliers.
  • Les adultes ont fréquemment une dentition qui est « mutilée » par l’extraction de certaines dents, des dents usées ou endommagées et des problèmes d’os et de gencive autour des dents (parodonte), des dents basculées ou ayant migré (voir photos pour exemples), etc.
  • Ces conditions peuvent rendre les traitements plus complexes et il est souvent nécessaire de travailler en collaboration avec votre dentiste généraliste et d’autres spécialistes dentaires afin d’établir le meilleur plan de traitement vous permettant de bénéficier de solutions ayant recours aux différentes sphères de la dentisterie moderne.

Pour télécharger un dépliant de l’Association Américaine des Orthodontistes sur l’orthodontie pour adultes (« L’orthodontie chez l’adulte »)
L’utilisation des nouveaux mini-implants d’ancrage ouvre de nouveaux horizons dans le traitement pour adultes en nous permettant d’offrir des options de traitement qu’il était difficile d’envisager il y a seulement quelques années.

Les traitements de « compromis »

Adulte présentant une dentition "mutilée" (caries, dents fracturées et extraites). L'orthodontiste a préparé la dentition pour que le dentiste puisse faire des restaurations adéquates (couronnes et ponts).

Adulte présentant une dentition « mutilée » (caries, dents fracturées et extraites). L’orthodontiste a préparé la dentition pour que le dentiste puisse faire des restaurations adéquates.

Nous avons eu des patients de 3 à 81 ans ! Chaque personne présente des défis particuliers mais les adultes ont souvent des attentes et exigences particulières concernant l’orthodontie. Leurs motivations à entreprendre un traitement sont très variées. Parfois, la présence d’un problème fonctionnel chronique devenu handicapant les incite à consulter. Dans d’autres cas, des années d’usure affectant certaines dents nécessitent des corrections orthodontiques pour minimiser les dommages futurs. Cependant, malgré la présence de multiples problèmes, certains ne désirent corriger que l’aspect inesthétique de leur dentition qui les tracasse.

Pour diverses raisons, les adultes s’informent souvent de la possibilité d’entreprendre des traitements de « compromis » visant à faire quelques corrections plus « limitées » par rapport à une « approche globale ».

Idéalement, il est souvent indiqué d’entreprendre des corrections « globales » ou faire un traitement « complet » visant à maximiser les bénéfices esthétiques et fonctionnels et favoriser une meilleure stabilité des corrections obtenues. Cependant, dans certains types de cas, il peut être possible d’offrir des plans de traitement « alternatifs » qui constituent un certain compromis par rapport à ce qui serait considéré comme une approche idéale.

Ceci peut-être le cas par exemple lorsqu’un patient n’ayant plus de croissance (adulte) présente un déséquilibre important entre les mâchoires et ne veut ou ne peut, pour diverses raisons, avoir recours à une intervention chirurgicale qui serait nécessaire pour rétablir l’équilibre entre ses mâchoires. L’orthodontie peut, dans un tel cas, améliorer plusieurs aspects esthétiques et fonctionnels de la dentition sans toutefois corriger la position des mâchoires ou certaines irrégularités dans l’engrenage des dents du haut avec celles du bas.

Les corrections limitées ont souvent comme objectif d’améliorer l’esthétique sans toutefois apporter des changements à la fonction d’une dentition qui, elle, peut être problématique.

Il faut aussi réaliser que la perception qu’a un patient de son problème dentaire peut être bien différente de celle de l’orthodontiste qui évalue la dentition et l’occlusion dans leur ensemble. Par exemple, une personne peut désirer ne corriger qu’«une ou deux dents croches» ou avancées. Dans les faits, ces quelques dents mal positionnées le sont à cause d’un manque d’espace généralisé qui nécessiterait de déplacer d’autres dents, ce qui affecterait le reste de l’occlusion. Il faut donc évaluer si les effets secondaires négatifs des corrections limitées sont plus importants que les bénéfices pour l’ensemble de la dentition.

Voici quelques exemples de corrections orthodontiques pouvant être limitées à certaines parties de la dentition seulement:

  • Fermeture d’espaces entre quelques dents antérieures;
  • Fermeture d’un espace postérieur afin d’éviter de poser un implant ou un pont où une dent est manquante ou a été extraite;
  • Redressement de dents basculées en vue de faire poser un pont ou un implant (voir plus loin).
  • Correction de rotations simples sur les dents antérieures (dents tournées);
  • Déplacer une dent endommagée pour permettre au dentiste d’y faire une meilleure restauration;
  • Corrections de quelques dents en préparation de la pose d’une prothèse partielle par le dentiste;
  • Corriger les dents antérieures seulement, parfois à une seule arcade (haut ou bas), mais cette approche n’est pas toujours possible.

Nous offrons plusieurs types de traitements qui sauront répondre aux exigences et particularités des patients adultes.

  • La meilleure façon de connaître les possibilités de l’orthodontie et les différentes options de traitement pour un cas en particulier est de venir nous consulter.
  • Dès la consultation initiale, une évaluation préliminaire sera faite et vous aurez une bonne idée des options de traitement possibles, de leur durée, des coûts qui y sont reliés et si votre condition se prête à une approche de « compromis » acceptable.
Extraction d'une incisive sévèrement endommagée et traitement d'orthodontie.

Exemple de traitement limité où le but était d’éliminer une incisive inférieure problématique. Cette femme dans la quarantaine ne désirait aucune correction aux dents supérieures.(A et B) Avant le traitement d’orthodontie, l’incisive inférieure droite avait un traitement de canal, une usure importante (racine très courte) et une perte osseuse ( voir D; radiographie pré-traitement). Le pronostic de cette dent était mauvais à long terme. (C) Après l’orthodontie et l’extraction de l’incisive endommagée. Des corrections ont été faites à l’arcade inférieure seulement.

.

Camouflage orthodontique

Les traitements de compromis requièrent souvent de « camoufler » un déséquilibre squelettique entre des mâchoires mal proportionnées par des compensations dentaires. Pour en savoir plus sur ce sujet et voir des exemples, consultez cette section sur les compensations dentaires ou le camouflage en orthodontie

Classe I normale, relation des mâchoires

La perte de dents postérieures et le redressement de molaires :

  • La perte d’une dent postérieure (molaire), condition relativement fréquente chez les adultes, entraîne souvent une bascule et migration des dents adjacentes et opposées en permettant aux autres dents de se déplacer vers l’espace édenté.
  • La perte d’une dent n’est jamais sans conséquences. Des études ont démontré qu’il y aura une perte de 50% du niveau de l’os qui supportait la dent dans les 12 mois suivant l’extraction dont le 2/3 se produira lors des 3 premiers mois. Le remplacement des dents est donc essentiel pour préserver le maximum d’os alvéolaire. La perte d’os alvéolaire est cumulative et irréversible. (Schropp et Al.)
  • Suite à l’extraction d’une dent inférieure, les dents supérieures, n’ayant plus de contact opposé, peuvent s’allonger (extrusion) et les dents adjacentes peuvent s’affaisser dans l’espace.
  • Ceci peut causer, à moyen ou long terme, des interférences néfastes entre les dents pendant la fonction, ce qui peut mener à de l’usure, des bris de dents, des problèmes fonctionnels ou articulaires et une perte de tissus supportant les dents.
  • La perte de dents postérieures affecte la hauteur de l’occlusion et peut causer un affaissement postérieur. Pour en savoir plus sur l’affaissement postérieur de l’occlusion.
  • Une étude récente a démontré que l’extraction d’une molaire inférieure d’un seul côté occasionnera :
    • un déplacement significatif des dents vers le site d’extraction;
    • une perte progressive de l’os dans la région de l’extraction. Cette perte osseuse augmentera avec l’âge. (World J Orthod 2010)
  • Le dentiste peut proposer au patient de faire redresser les dents basculées afin de pouvoir remplacer la dent manquante à l’aide d’un partiel, d’un pont ou d’un implant.
  • Les corrections orthodontiques visent alors à replacer les dents dans la position la plus idéale possible pour faciliter le travail du dentiste qui devra, par la suite, remplacer les dents manquantes.
  • Le traitement peut être parfois limité au redressement d’une ou quelques dents dans la région affectée seulement.

(A) Le redressement d’une molaire basculée permet de la rendre plus fonctionnelle. (B) Après la correction orthodontique.

(A) Femme de 50 ans ayant perdu plusieurs dents postérieures causant une bascule des autres molaires avec les années (flèches). L'orthodontie a permis de redresser les molaires dans une meilleure position, ce qui facilitera le travail du dentiste pour remplacer les dents manquantes après l'orthodontie. (B)

(A) Femme de 50 ans ayant perdu plusieurs dents postérieures ce qui a causé une bascule des autres molaires avec les années (flèches). (B) L’orthodontie a permis de redresser les molaires dans une meilleure position. Ceci facilitera le travail du dentiste qui remplacera les dents manquantes après l’orthodontie.

Redressement de molaires incluses en orthodontie

Le redressement de molaires peut être indiqué même s’il n’y a pas eu de perte de dents comme (A) chez cet adolescent où les deuxièmes molaires sont basculées vers l’avant et ne peuvent sortir convenablement. Garder ces dents ainsi les condamne à moyen terme car il est impossible de les nettoyer et elles carieront éventuellement. Il est nécessaire de reculer la couronne et d’avancer les racines pour redresser ces dents (flèches). (B) Pendant le traitement, les molaires sont replacées et toute la surface de la couronne est accessible pour l’entretien.

Une dent extraite ou manquante permet aux autres dents de basculer vers l'espace. Ceci crée des régions difficiles à nettoyer où la nourriture et la plaque peuvent s'accumuler et causer de l'irritation, de l'inflammation et éventuellement une perte de gencive et d'os (flèches). Le redressement des dents basculées permet de minimiser cette destruction des tissus

Une dent extraite ou manquante permet aux autres dents de basculer vers l’espace. Ceci crée des régions difficiles à nettoyer (flèches) où la nourriture et la plaque peuvent s’accumuler et causer de l’irritation, de l’inflammation et éventuellement une perte de gencive et d’os. Le redressement des dents basculées permet de minimiser cette destruction des tissus.

(A) Dents postérieures basculées vers l’avant plusieurs années après à la perte d’une molaire chez une femme de 46 ans. (B) Les dents ont été redressées en orthodontie en les reculant vers l’arrière (flèche). Une fois l’espace obtenu, un autre spécialiste (parodontiste ou chirurgien) a posé 2 implants pour remplacer la molaire manquante. (C) Résultat final une fois que le dentiste généraliste a posé les couronnes sur les implants (flèches).

Perte de dents postérieures chez un adulte. D'un côté (A), la perte d'une molaire inférieure a permis aux autres molaires de basculer vers l'avant. De chaque côté (A et B), les molaires supérieures migrent vers l'espace du bas (extrusion). Ces dents devront idéalement être replacées pour permettre au dentiste de faire un meilleur remplacement prothétique des dents manquantes.

Perte de dents postérieures chez un adulte. D’un côté (A), la perte d’une molaire inférieure a permis aux autres molaires de basculer vers l’avant. De chaque côté (A et B), les molaires supérieures migrent vers l’espace du bas (extrusion). Ces dents devront idéalement être replacées pour permettre au dentiste de faire un meilleur remplacement prothétique des dents manquantes.

Éruption excessive de dents suite à la perte de molaires.

(A) Éruption excessive de dents supérieures qui n’ont plus d’appui suite à la perte de molaires inférieures. (B) Bouche ouverte : les dents sont tellement descendues qu’elles touchent à la gencive inférieure (cercle).  (C) En plus d’allonger vers le bas, les molaires affectées basculent vers l’intérieur. Une perte osseuse (maladie parodontale) explique la présence de « triangles noirs » et l’absence de papille de gencive entre les incisives supérieures.

Intrusion orthodontique d'une dent extrudée

Exemple de l’intrusion orthodontique d’une dent qui s’était « allongée » (extrusion) avec les années suite à la perte d’une dent à l’arcade opposée. L’espace inter-arcade ne permet pas au dentiste de faire une prothèse inférieure adéquate à cause du manque d’espace. (A) Prémolaire supérieure gauche « descendue » et espace minime avec l’arcade du bas (flèche jaune). (B) Mécanique orthodontique utilisée pour « intruder » ou remonter la dent. (C) Après l’intrusion de la dent. (D) À la fin de l’orthodontie, l’espace disponible (flèche jaune) permet maintenant de fabriquer une prothèse inférieure. Note : ce patient de 57 ans avait une prothèse amovible supérieure qui remplaçait les 2 centrales supérieures. La prothèse n’est pas en bouche sur la photo finale.

Extraction de dents et déplacement dentaires résultants.

Exemple de mouvement vertical extrême de dents postérieures plusieurs décennies après l’extraction de dents opposées et le non remplacement des dents par une prothèse dentaire. (A, C) Les prémolaires et une molaire ont été extraites de chaque côté à l’arcade supérieure ainsi que les molaires inférieures. Avec les années, les prémolaires inférieures ont migré vers le haut tandis que les molaires supérieures se sont « allongées ». (B) vue de face. Les corrections orthodontiques sont maintenant beaucoup plus compliquées!

Correction d'une malocclusion classe 2 division 2 adulte en orthodontie.

Autre exemple de corrections orthodontiques chez une femme de 47 ans. (A) Les incisives supérieures sont inclinées vers l’arrière et recouvrent complètement celles du bas (malocclusion de type classe 2 division 2). On peut apprécier les niveaux verticaux des dents lorsque la bouche est ouverte. (B) Après les corrections, l’inclinaison des incisives est corrigée et les incisives inférieures sont visibles, ce qui facilite aussi la fonction. (C) Une vue de l’arcade du haut montre le changement d’inclinaison des incisives et de la forme de l’arcade. (D) Sourire avant et après le traitement d’orthodontie.

➡ Pour lire notre chronique blogue « Un beau sourire n’a pas d’âge » Il n'y a pas d'âge pour l'orthodontie et un beau sourire

Partagez votre expérience orthodontique en tant qu’adulte!

Vous êtes adulte et avez eu un traitement d’orthodontie? Partagez votre expérience en écrivant dans la section ci-dessous.
Plusieurs personnes comme vous hésitent parfois à entreprendre un traitement à cause des aspects inconnus que l’orthodontie représentent pour eux. Bien que nous puissions donner beaucoup d’information aux futurs patients et patientes, les commentaires provenant de personnes ayant vécu une expérience similaire sont inestimables aux yeux de la clientèle orthodontique.

De plus, n’hésitez pas à poser des questions.


 

Information supplémentaire sur l’orthodontie pour adultes (en anglais seulement)Orthodontics for adults, a patient’s perspective
If you are an adult with braces or considering orthodontics to straighten your teeth, visit Archwired.com, a website created by a mother who underwent 3 years of treatment, and dedicated to providing unbiased information and support.

8 commentaires sur “Orthodontie pour adultes”

  1. Deoda (5146411620) dit :

    Bonjour , j’aimerais savoir le prix pour les broches pour des dents du haut espacés. J’ai 20 ans et je suis une femme merci.

    • jmdumoulin dit :

      Bonjour et bienvenue 🙂
      Le prix varie en fonction du type d’appareil, de la durée du traitement, du nombre de visites nécessaire. Il est souhaitable vous rencontrer pour en discuter, les frais de consultation pourraient être déduits de votre coût de traitements, je vous invite à visiter notre site web orhtolaval.com sous l’onglet
      LA CLINIQUE, voir la rubrique : ACTUALITÉS un super article paru dans le journal La Presse en octobre 2014, informatif et intéressant. Lors de votre première visite en consultation nous prenons soins de répondre à chacune de vos questions et vous soumettre cas échéant une ou plusieurs solutions. Une évaluation détaillée vous sera remise et vous pourrez ainsi faire un faire choix éclairé. Nous joindre pour rendez-vous au 450.934.7700
      Au plaisir!
      Dr Jean-marc Dumoulin
      orthodontiste

    • jmdumoulin dit :

      Bonjour et bienvenue 🙂
      Le prix varie en fonction du type d’appareil, de la durée du traitement, du nombre de visites nécessaire. Il est souhaitable vous rencontrer pour en discuter, les frais de consultation pourraient être déduits de votre coût de traitements, je vous invite à visiter notre site web orhtolaval.com sous l’onglet
      LA CLINIQUE, voir la rubrique : ACTUALITÉS un super article paru dans le journal La Presse en octobre 2014, informatif et intéressant. Lors de votre première visite en consultation nous prenons soins de répondre à chacune de vos questions et vous soumettre cas échéant une ou plusieurs solutions. Une évaluation détaillée vous sera remise et vous pourrez ainsi faire un faire choix éclairé. Nous joindre pour rendez-vous au 450.934.7700
      Au plaisir!
      Dr Jean-marc Dumoulin
      orthodontiste

  2. caroline turcotte dit :

    Bonjour
    J’aimerais avoir une idée de prix environ pour des broches ou autre. J’ai les dents relativement droite mais espacer. Je pense éventuellement y penser sérieusement. Je suis une femme de 25 ans

    Juste avoir une idée de prix svp je sais que d’un cas à l’autre sa peux varier

  3. caroline turcotte dit :

    Bonjour
    J’aimerais avoir une idée de prix environ pour des broches ou autre. J’ai les dents relativement droite mais espacer. Je pense éventuellement y penser sérieusement. Je suis une femme de 25 ans

    Juste avoir une idée de prix svp je sais que d’un cas à l’autre sa peux varier

    • jmdumoulin dit :

      Bonjour et bienvenue 🙂
      Le prix varie en fonction du type d’appareil, de la durée du traitement, du nombre de visites nécessaire. Il est souhaitable vous rencontrer pour en discuter, les frais de consultation pourraient être déduits de votre coût de traitements, je vous invite à visiter notre site web orhtolaval.com sous l’onglet
      LA CLINIQUE, voir la rubrique : ACTUALITÉS un super article paru dans le journal La Presse en octobre 2014, informatif et intéressant. Lors de votre première visite en consultation nous prenons soins de répondre à chacune de vos questions et vous soumettre cas échéant une ou plusieurs solutions. Une évaluation détaillée vous sera remise et vous pourrez ainsi faire un faire choix éclairé. Nous joindre pour rendez-vous au 450.934.7700
      Au plaisir!
      Dr Jean-marc Dumoulin
      orthodontiste

  4. stephanie dit :

    bonjour j’aimerais avoir le prix de la première consultation et si vous faites du financement en combien de mois, merci.

    • jmdumoulin dit :

      Bonjour et bienvenue Stéphanie.
      Les honoraires pour la première consultation sont 95$ (Radiographies incluses). Le montant sera déduit du coût du traitement lorsque ce dernier est entrepris dans les mois suivants la première rencontre cas échéant:)

Laisser un commentaire ou poser une question

Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.