Se connecter

Vous n'avez pas de compte ?

Téléphone : 450 934 7700

Ortholaval

Ortholaval vous souhaite une joyeuse Halloween!

450.934.7700

Aujourd'hui ouvert jusqu'à 16h30

Retour

Usure dentaire et malocclusions

Conséquences possibles des malocclusions

      • les malpositions de dents et/ou des mâchoires créent des mauvaises relations entre les dents pendant la fonction;
      • si cette condition persiste pendant plusieurs années, cela peut mener à de l’usure prématurée et excessive des dents;
      • les occlusions croisées et les dents qui mordent en relation « bout-à-bout » sont plus susceptibles à l’usure que d’autres types de malpositions;
      • les signes d’usure dentaire peuvent être visibles assez tôt, même chez les enfants en dentition temporaire;

L’émail dentaire n’est produit qu’une seule fois par des cellules spécialisées lors de la formation des dents. Une fois usé ou endommagé, l’émail ne peut se régénérer et les dents endommagées doivent être réparées. La cause de l’usure doit être contrôlée si elle peut être identifiée afin d’éviter que l’usure ne se reproduise à nouveau.

 

Ces exemples démontrent l’usure des dents qui peut se produire pendant plusieurs décennies en présence de dents mal positionnées.

Les photos suivantes illustrent deux personnes ayant une façon de mordre similaire (malocclusion) mais ayant 55 ans de différence d’âge. Bien que ce ne soit pas la même personne, cela démontre l’effet que plusieurs décennies peuvent avoir sur des dents mal placées.

Usure des dents antérieurs chez un jeune de 12 ans

Usure des dents antérieures chez un jeune de 12 ans

Usure excessive des dents chez une personne de 67 ans

Usure excessive des dents chez une personne de 67 ans

Les malpositions dentaires causent souvent l’usure des dents pendant la fonction

  • Voici des exemples de personnes d’âge varié ayant différents types de malocclusion mais dont les dents commencent à s’user pendant la fonction.

Usure sévère des dents antérieures chez un homme de 33 ans. Les dents commencent à s’effriter et à fracturer. La malocclusion dentaire contribue à cette usure pendant la fonction.

 

Des irrégularités dentaires (malocclusion) même minimes, peuvent causer de l'usure des dents pendant la fonction et les mouvements des mâchoires.

Des irrégularités dentaires (malocclusion) même minimes, peuvent causer de l’usure des dents pendant la fonction et les mouvements des mâchoires. Ce garçon de 9 ans présente déjà des signes d’usure sur le bout de ses incisives.

 

À cause d'un déséquilibre entre les mâchoires, les dents mordent et fonctionnent en relation "bout-a-bout". Ceci occasionne de l'usure et des bris aux bouts des dents antérieures chez cette femme de 39 ans. Si ces dents sont réparées, elles se briseront à nouveau à moins de corriger leur position en orthodontie. (photos A. bouche fermée - B. Bouche ouverte montrant les bords usés)

À cause d’un déséquilibre entre les mâchoires, les dents mordent et fonctionnent en relation « bout-à-bout ». Ceci occasionne de l’usure et des bris aux bords des dents antérieures chez cette femme de 39 ans. Si ces dents sont réparées, elles se briseront à nouveau à moins de corriger leur position en orthodontie. (photos A. bouche fermée – B. Bouche ouverte montrant les bords usés)

 

Usure dentaire sévère sur les incisives supérieures et inférieures d'une femme de 43 ans ayant une malocclusion importante.

Usure dentaire sévère sur les incisives supérieures et inférieures d’une femme de 44 ans ayant une malocclusion importante.

 

Importants signes d'usure associés à une malocclusion dentaire chez une femme de 37 ans.

Importants signes d’usure associés à une malocclusion dentaire chez une femme de 37 ans.

 

Exemple d'usure "fonctionnelle" chez une fille de 14 ans;  (A) Les canines supérieures sont hautes et ne peuvent jouer leur rôle de protecteur pendant les mouvements de fonction normale de la mâchoire. (B) Lorsque la mandibule se déplace vers la droite (photos du haut) ou vers la gauche, les dents latérales entrent en contact et commencent à s'user. (C) En fin de mouvement, l'usure est visible sur le bout des latérales qui sont déjà raccourcies.

Exemple d’usure « fonctionnelle » chez une fille de 14 ans; (A) Les canines supérieures sont hautes et ne peuvent jouer leur rôle de protecteur pendant les mouvements de la mâchoire. (B) Lorsque la mandibule se déplace vers la droite (photos du haut) ou vers la gauche, les dents latérales entrent en contact et commencent à s’user. (C) En fin de mouvement, l’usure est visible sur le bout des latérales qui sont déjà raccourcies.


Occlusion et fonction normales

  • Comparez les patrons d’usure précédents avec cette occlusion normale (après un traitement d’orthodontie) où les dents fonctionnent de façon idéale et permettent de minimiser l’usure pendant la fonction.

Occlusion dentaire normale ou idéale : bon engrenage et relations des dents permettant une fonction et esthétique idéales.

 

OCCLUSION NORMALE : en fonction, seulement les canines se touchent lorsque la mandibule se déplace vers la droite (A et C) et vers la gauche (B et D). Aucune autre dent, à l’avant ou à l’arrière, ne doit se toucher idéalement pendant les mouvements de côté. (C et D = vue de face).

Pour en savoir plus sur une occlusion et dentition normales.


L’usure dentaire peut se manifester tôt et affecter les dents temporaires.

  • Dans ces cas, l’usure provient principalement d’une habitude de grincement de dents et souvent, lors de l’éruption des dents permanentes, cette habitude disparaîtra ou diminuera et les nouvelles dents ne sont pas affectées.
  • Si l’habitude et l’usure persistent en dentition permanente, il existe des procédures et appareils qui peuvent minimiser les effets dommageables.
  • Les corrections orthodontiques placent les dents dans une position plus fonctionnelle,  ce qui peut diminuer les effets de l’usure à long terme.
Usure excessive affectant les dents temporaires chez une fille de 6 ans. Les dents permanentes nouvellement sorties ne sont pas affectées (flèche).

Usure excessive affectant les dents temporaires chez une fille de 6 ans. Les dents permanentes nouvellement sorties ne sont pas affectées (flèche).

 

Progression de l'usure dentaire chez un enfant avec grincement de dents. Orthodontie

Voici la même fille à l’âge de 10 ans. (A) Les incisives permanentes sont sorties. La patiente a perdu son habitude de grincement nocturne et il n’y a pas d’usure dentaire anormale. (B) Vue en plongée; on peu voir les dents temporaires postérieures qui sont toujours présentes. Les endroits plus foncés sont de la dentine qui est la couche sous l’émail dentaire qui est complètement usé.


Malocclusion dentaire causant de l'usure dentaire.

Cette jeune fille de 9 ans mord très profondément à l’avant (overbite) de sorte que les incisives inférieures sont complètement recouvertes par celles du haut (A). Elle présente déjà beaucoup d’usure pour son âge. (B) Seulement quelques incisives se touchent en déplaçant sa mandibule pendant la fonction vers la droite (B) ou vers la gauche (C). L’usure importante est visible affectant les dents antérieures et visible lorsqu’elle ouvre la bouche (D). De plus, elle a une habitude de grincement des dents la nuit, ce qui peut contribuer à l’usure.

 

Usure sévère chez un homme de 39 ans ayant une habitude de bruxisme (grincement de dents) et ayant une forte musculature de mastication. Les dents s'effritent progressivement et commencent à être affectées par la carie.

Usure sévère chez un homme de 39 ans ayant une habitude de bruxisme (grincement de dents) et une forte musculature de mastication. Cette habitude est présente depuis plusieurs années. Les dents s’effritent progressivement et commencent à être affectées par la carie, ce qui les affaiblit davantage.


 

 

L’usure peut affecter le parodonte

Les malpositions dentaires peuvent affecter la gencive et le support osseux des dents.

Usure importante des dents antérieures et du parodonte (récession de gencive et perte d'os) causée en partie par le surplomb vertical excessif chez une femme de 37 ans.  (A) Avant les corrections, bouche fermée. (B) Avant le traitement, bouche ouverte montrant l'usure. (C) Après les corrections orthodontiques. IL serait indiqué de faire faire une greffe de gencive où le déchaussement de gencive est le plus important (voir section parodontie pour détails - en construction)

Usure importante des dents antérieures et du parodonte (récession de gencive et perte d’os) causée en partie par le surplomb vertical excessif chez une femme de 37 ans. (A) Avant les corrections, bouche fermée. (B) Avant le traitement, bouche ouverte montrant l’usure. (C) Changements après les corrections orthodontiques. Il serait indiqué de faire une greffe de gencive où le déchaussement de gencive est le plus important.

Usure dentaire sévère

(A) Cet homme dans la cinquantaine est un bruxeur chronique. L’incisive supérieure gauche était tellement mobile qu’elle est tombée (voir F). Cette dent avait un trou causé par la dent inférieure qui frappait toujours au même endroit (flèche). (B) Les incisives inférieures sont usées à 50-70%. (D, E) Aucune dent n’est épargnée par cette usure excessive sauf les dents qui ne touchent pas à une dent opposée.


 

L’importance des canines

Pas de canines = pas de guide = usure dentaire

  • Les canines ont un rôle particulier à jouer pour prévenir l’usure des autres dents en guidant la mâchoire inférieure pendant la fonction.
  • Ce cas illustre bien le rôle crucial des canines. Ce jeune homme de 21 ans a ses deux canines supérieures permanentes incluses dans le palais. Les canines temporaires (flèches)  sont complètement usées et ne peuvent plus  guider la mandibule adéquatement pendant la fonction. Ce rôle revient donc aux incisives qui commencent aussi à s’user (cercle). Il fonctionne ainsi depuis à peine 10 ans. Qu’arrivera-t-il dans 20, 30 ou 50 ans s’il reste ainsi?
  • Pour en savoir plus sur les canines et leur rôle.

 

usure dentaire et canines incluses ortodontie

Usure dentaire sur des incisives causée par une absence des canines pour guider la mandibule pendant la fonction.

Fonction canine et usure dentaire

Ce jeune homme de 24 ans présente une situation où l’on peut comparer le rôle fonctionnel de la canine des deux côtés opposés. (A) La canine supérieure droite (flèche bleue) touche à la canine opposée et est fonctionnelle pendant les mouvements mandibulaires vers la droite. Elle commence déjà à montrer des signes d’usure; la pointe est rendue droite. Du côté opposé, la canine qui manque d’espace est hors de l’arcade (flèche jaune) et, par conséquent, elle n’est pas fonctionnelle, n’a aucun signe d’usure et le bout est encore très pointu tout comme au moment où cette dent est sortie. (B) Lorsque la bouche est ouverte, on peut mieux apprécier la différence entre la pointe des deux canines et constater que les canines de droite présentent déjà une usure significative pour un jeune adulte (cercle). Les canines gauches étant moins fonctionnelles, ce sont les incisives qui doivent donc guider la mâchoire pour certains mouvements et ceci contribue à l’usure de leurs bords incisifs.

➡ Pour voir d’autres exemples d’usure dentaire et comprendre le phénomène dusure normale des dents.


Pour en savoir plus sur l’éruption dentaire normale et des anomalies qui peuvent y être associées.

Bien que l’émail soit le tissu le plus dur du corps humain et, malgré qu’il ait une apparence très lisse, une évaluation microscopique révèle comment la surface de l’émail peut être poreuse et fragile. Regardez cette vidéo exceptionnelle qui révèle la surface irrégulière de l’émail lorsque grossie des milliers et des millions de fois.

Laisser un commentaire ou poser une question

Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.